Historique des lieux

Comme la plupart des artistes d’aujourd’hui, qui ont besoin de développer leur projet en indépendants, les membres fondateurs avaient déjà créé leur association MDMA en 2008, avant la reprise des locaux, comme le pendant légal de leur activité de « créatifs musiciens ». La reprise des studios Hangar95, fermés en mars 2009, fut dès le départ pensée comme un projet collectif sans but commercial : L’idée était de sortir d’une logique marchande de prestations de service à destination des musiciens. Il s’agissait de réunir quelques musiciens partageant les mêmes besoins mais surtout une même vision de la création : L’indépendance, la liberté !

La reprise des locaux s’est donc organisée comme une colocation d’espace de travail pour musiciens, chacun étant autant responsable que l’autre des locaux et du matériel. Ce nouveau genre de proposition fut, localement, une petite révolution dans un monde de la musique en pleine mutation.

Depuis 2009, l’association s’est organisée au sein de ce lieu de vie unique en son genre et de nombreux membres y proposent aujourd’hui de nouvelles activités vouées à développer la création musicale : Création originales, arrangements, cours de musique, formations, enregistrement et production musicale etc.